logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Italie
Le père de Giorgia Meloni a été condamné à neuf ans de prison pour trafic de drogue en provenance du Maroc

29.09.2022 à 17 H 26 • Mis à jour le 29.09.2022 à 17 H 26 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Le défunt père de Giorgia Meloni, dont le parti nationaliste Fratelli d’Italia est à la tête des législatives du dimanche 25 septembre en Italie, a été condamné en 1996 à neuf ans de prison en Espagne pour trafic de drogue en provenance du Maroc, a révélé ce jeudi la presse majorquine.


Francesco, le père de la cheffe du parti post-fasciste, a abandonné sa famille alors qu’elle n’avait que deux ans pour s’installer aux îles Canaries. Le dernier contact de Giorgia avec son père était un télégramme d’anniversaire qu’il lui avait envoyé quand elle avait 13 ans, poursuit la source.


Cette information fait le tour de la toile alors que la dirigeante d’extrême droite dont la priorité est de fermer les frontières pour protéger l'Italie de « l'islamisation », se prépare à prendre le pouvoir. Elle promet d'ailleurs, le blocage des migrants traversant la Méditerranée en plus d'une politique familiale pour relancer la natalité.


Comme nous le rapportions précédemment, Giorgia Meloni est une ardente supportrice du Front Polisario. L’ex députée « ultraconservatrice chrétienne » avait fait état de son enthousiasme pour le mouvement séparatiste de Brahim Ghali dans son récent livre « Mes racines, mes idées » : « l’histoire de ce peuple (les Sahraouis) est absolument emblématique pour comprendre la logique d’une certaine politique internationale », a-t-elle écrit.


Pour leur part, les partisans du Polisario se réjouissent sur les réseaux sociaux de sa victoire et acclament cette fanatique de l'ère mussolinienne (dont elle a timidement tenté de prendre ses distances) qui avait visité a deux reprises les camps de Tindouf.


« La nouvelle première ministre italienne s'est rendue deux fois dans les camps de réfugiés sahraouis et a été pendant des années dans les Intergroupes parlementaires italiens de soutien au peuple sahraoui », ont déclaré les partisans du Polisario.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu