Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Économie
Les activités non agricoles montrent des signes de reprise perceptibles, selon la DTFE

25.11.2021 à 16 H 35 • Mis à jour le 25.11.2021 à 16 H 35
Par

Des signes de reprise sont perceptibles au niveau de la majorité des secteurs d’activités non agricoles durant les neuf premiers mois de 2021, indique la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE).


Les secteurs très affectés par la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), en l’occurrence le tourisme et le transport aérien, commencent leur trajectoire de rétablissement, relève la DTFE dans sa note de conjoncture de novembre 2021.


Pour ce qui est du secteur de la pêche, et en dépit de la baisse des volumes des débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale de 4,4 % à fin septembre dernier, la valorisation de ces captures a affiché une sensible hausse de près de 30 %, tirée principalement par l’augmentation des valeurs des céphalopodes (65,9 %), des crustacés et coquillages (56,8 %), du poisson blanc (14,3 %) et du poisson pélagique (0,4 %), fait savoir la même source.


Ladite note indique aussi que la production de phosphates a enregistré une croissance de 3,3 % à fin septembre 2021, tandis que la production des dérivés de phosphates a reculé de 1,5 %.


Par ailleurs, les exportations en volume ont diminué de 2,5 % pour le phosphate et de 5,3 % pour les dérivés, en liaison avec la forte concurrence asiatique qui survient dans un contexte de renchérissement des prix.


S’agissant du secteur industriel, l’indice de la production des industries manufacturières a grimpé de 19,9 % au deuxième trimestre de 2021. Ce rebond, attribué principalement à un effet de base lié au confinement de l’année précédente, a été perceptible notamment au niveau de la métallurgie (98,9 %), l’industrie automobile (85,3 %), la fabrication de machines et équipement (83 %), la fabrication des produits en caoutchouc et en plastique (79 %) et la fabrication d’équipement électrique (69,7 %).


Parallèlement, la DTFE souligne que le taux d’utilisation des capacités de production industrielle (TUC) a enregistré, en moyenne des neuf premiers mois, une progression de 7,3 points à 74,6 % en 2021.


Cette évolution provient des progressions des TUC des industries du textile et cuir (17,6 points), mécaniques et métallurgiques (15,7 points), de la chimie et parachimie (7,7 points) et de l’agroalimentaire (4,4 points). En comparaison avec les mêmes mois de l’année 2019, le TUC n’est en baisse que de 2 points.


Concernant le secteur énergétique, la production locale d’électricité a affiché une hausse de 6,4 % à fin septembre 2021. Cette évolution provient des progressions allant de 2,8 % de la production issue des énergies renouvelables inscrites dans le cadre de la loi 13-09 , à 5,8 % de la production concessionnelle et à 9,5 % de la production de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).


Côté bâtiment et travaux publics (BTP), les ventes de ciment se sont quasiment stabilisées en octobre, ramenant ainsi la hausse depuis le début de l’année à 16 %. Cette évolution s’explique par la progression des ventes au niveau des segments de la distribution (14,7 %), du béton prêt à l’emploi (24,6 %), du préfabriqué (21,2 %), du bâtiment (11,4 %) et de l’infrastructure (1,6 %).


Par ailleurs, l’additionnel des crédits immobiliers s’est établi à +4,5 milliards de dirhams (MMDH) ou +1,6 % au cours des neuf premiers mois de l’année 2021. Cette croissance recouvre une progression de 8,5 MMDH des crédits alloués à l’habitat et une baisse de 6,5 MMDH des financements alloués à la promotion immobilière.


Parallèlement, les données disponibles à fin septembre 2021 font ressortir une hausse de 55,3 % du nombre de bénéficiaires du fonds “Damane Assakane”  pour s’élever à 14.664 dossiers. Cette évolution résulte de la progression à la fois du nombre de bénéficiaires du FOGARIM (+44,9 % / 8.308 ménages) et du FOGALOGE (+71,4 % / 6.356 bénéficiaires).


De leur côté, les montants accordés ont augmenté de 50,3 % pour ressortir à 1,38 MMDH pour le FOGARIM et de 109,1 % à plus de 1,84 MDH pour le FOGALOGE. Depuis sa création, 256 012 ménages ont bénéficié du Fonds “Damane Assakane”  pour un montant global de 48,2 MMDH, rappelle la DTFE.


Pour ce qui est du tourisme, sans pour autant atteindre les niveaux d’avant la pandémie, l’activité s’est considérablement améliorée durant la saison estivale grâce à la réouverture graduelle des frontières nationales à partir du 15 juin et aux dispositifs exceptionnels de l’opération Marhaba 2021.


Ainsi, le nombre des arrivées a atteint près de 2 millions de touristes durant la période juin-août 2021 contre 165 mille durant la même période un an auparavant, compensant ainsi la baisse enregistrée depuis le début de l’année.


Sur les huit premiers mois de l’année, le nombre des arrivées a augmenté de +16,2 %, pour atteindre 2,5 millions de touristes contre 2,1 millions un an auparavant à la même date. S’agissant des nuitées réalisées dans les établissements classés, leur baisse a été contenue à 0,5 % à fin août 2021 après 70,2 % à fin mars.


Pour le transport, la réouverture graduelle des frontières aériennes et maritimes à partir du 15 juin 2021 après la suspension des liaisons aériennes avec 54 pays a eu un impact positif sur l’évolution du secteur du transport.


Ainsi, les aéroports marocains ont accueilli, entre le 15 juin et le 31 août 2021, 3 560 526 passagers à travers 31 202 vols internationaux, soit un taux de récupération par rapport à la même période de l’année 2019 de 65 % pour les passagers et de 77 % pour les mouvements.


S’agissant de l’activité portuaire, le trafic de marchandises transitant par les ports gérés par l’Agence nationale des ports (ANP) a atteint un volume global de 46,3 millions de tonnes (MT) à fin juin 2021, marquant une baisse de 2,1 % par rapport à la même période de l’année précédente.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu