logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Agriculture
Les exportations marocaines d’agrumes et de légumes « asphyxient » la production de Murcie

19.08.2022 à 11 H 33 • Mis à jour le 19.08.2022 à 11 H 33 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Les organisations agricoles de la région de Murcie en Espagne se plaignent de l'augmentation des ventes d'agrumes et de légumes, sur les marchés communautaires, apprend-on de la presse locale.


En effet, les prix des tomates, pommes de terre, poivrons, courgettes, pommes, prunes et agrumes importés sont beaucoup plus bas que les produits cultivés dans la région, ce qui porte atteinte aux revenus des agriculteurs locaux.


Dans le cas des tomates importées du Maroc et de Turquie, les prix sont respectivement affichés à 235 % et 204 % moins chers que les tomates espagnoles. Cette différence se fait également largement ressentir au niveau des oignons en provenance d'Égypte, de Turquie et du Sénégal, ou encore des prunes du Brésil, du Chili et d'Afrique du Sud, ainsi que des agrumes en provenance d'Argentine et d'Afrique du Sud.


« Il s'agit d'une demande historique du coordinateur des organisations d'agriculteurs et d'élevage (COAG), qui considère que l'UE a deux poids, deux mesures pour les producteurs, car les producteurs de l'UE sont tenus de se conformer aux réglementations en matière de sécurité et de santé alimentaires que les producteurs d'autres pays n'ont pas à suivre », a déclaré le président du COAG, José Miguel Marin.


L'organisation demande à ce que tout produit en provenance de pays tiers soit soumis aux mêmes normes. Elle exige également que les produits importés soient conformes à toutes les réglementations phytosanitaires nécessaires, car ils pourraient contenir des résidus de substances actives interdites dans l'Union européenne.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu