logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Antiterrorisme
Les maîtres-espions de la région en conclave à Marrakech

23.06.2022 à 11 H 44 • Mis à jour le 23.06.2022 à 11 H 47
Par
DGST

Une réunion de haut niveau des chefs des Agences de lutte contre le terrorisme et de sécurité des pays de l’Afrique du nord et du Sahel a démarré ses travaux jeudi à Marrakech, sous l’égide du Bureau de lutte contre le terrorisme des Nations Unies.


Placée sous le thème du « renforcement des capacités et de la formation pour les États d’Afrique de l’Ouest », cette réunion de haut niveau, de deux jours, connaît la participation de 23 pays de la région. Une opportunité pour les maitre-espions de la région de discuter et d’échanger autour de leur évaluation de l’état de la menace dans la région du Sahel et de son extension vers le Golfe de Guinée.


Cet événement servira également de plateforme aux participants de haut niveau pour débattre des stratégies et des approches afin de renforcer la coopération régionale sur les questions de lutte contre le terrorisme, l’évaluation de la menace terroriste et les besoins de renforcement des capacités pour la résilience à long terme.


Ce conclave intervient après la tournée du patron du pôle DGSN-DGST, Abdellatif Hammouchi, les 13 et 14 juin aux États-Unis où il a effectué des séances de travail avec Avril Haines, directrice du renseignement national américain, William Burns, directeur de la CIA et Christopher Wray, directeur du FBI, mais aussi en Espagne et en Arabie Saoudite. L’occasion d’aborder les différents défis sécuritaires et les menaces que représentent les groupes terroristes et les réseaux du crime organisé dans la région du Sahel, du Sahara, du Moyen-Orient et de l’Europe, ainsi que sur les mécanismes et les moyens pour faire face à ces risques.


Le tout dans le sillage du sommet sur la lutte contre Daech sous la présidence du ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita et du secrétaire d’État américain Antony Blinken, qui s’est tenu à Marrakech en mai, et l’exercice militaire conjoint African Lion qui vient de débuter dans le sud du pays.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu