logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Litige
Les Sefrioui assignés en justice par EPC Maroc, 10 MDH d’indemnités demandées

28.06.2021 à 12 H 22 • Mis à jour le 28.06.2021 à 12 H 34
Par

Dans un communiqué de presse reçu par Le Desk, EPC Maroc, filiale du français EPC, annonce avoir assigné devant le tribunal correctionnel Anas Sefrioui, Saad Sefrioui, Kenza Sefrioui et Malik Sefrioui. Grand acteur dans le domaine des explosifs civils destinés à l’industrie minière, les carrières, les grandes infrastructures et les travaux publics, le groupe EPC affirme se référer « à l’article 570 du Code pénal pour dépossession d’une propriété immobilière en bande organisée avec menaces, violences, effraction et port d’arme apparente ».


10 millions de dirhams d’indemnité provisionnelle sont réclamés, « en raison de la perte de ses bâtiments et de son fonds de commerce, en attendant l’estimation définitive des pertes et préjudices subis ». La première estimation partielle fait état d’un montant de 67 millions de dirhams relatif uniquement aux pertes et vols matériels.


On fait référence à la destruction, le 29 mars denier, de locaux administratifs et commerciaux situés à Boukosura. Plusieurs actions en justice à l’encontre de la Société Foncière Iskane sont actuellement en cours fait-on savoir, en plus de la citation directe devant le tribunal correctionnel déposée ce 8 juin.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu