Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

International
Nouveau variant de Covid-19: des pays interdisent les vols en provenance d’Afrique du Sud

26.11.2021 à 11 H 51 • Mis à jour le 26.11.2021 à 11 H 51
Par

Un nouveau variant du Covid-19, dit B.1.1.529, « potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud », ont déclaré jeudi des scientifiques sud-africains auprès de l’AFP, qui y voient les signes d’une nouvelle vague.


À ce stade, les scientifiques ne sont « pas certains de l’efficacité des vaccins existants » contre ce nouveau variant. « Nous pouvons voir qu’il a un potentiel de propagation très rapide », a déclaré le virologue Tulio de Oliveira, lors d’une conférence de presse en ligne chapeautée par le ministère de la Santé sud-africain. « Ce qui nous préoccupe, c’est que ce variant pourrait avoir une capacité de transmission accrue, mais aussi être capable de contourner certaines parties de notre système immunitaire », a déclaré un autre chercheur, le professeur Richard Lessells.


À ce jour, 22 cas ont été signalés en Afrique du Sud, rapporte l’AFP, touchant principalement des jeunes, selon l’Institut national des maladies transmissibles (NICD). Des cas ont également été signalés au Botswana voisin et à Hong Kong, sur une personne de retour d’un voyage en Afrique du Sud. Un autre cas a été identifié en Israël chez une personne revenant du Malawi.


Après l’annonce de l’Afrique du sud, plusieurs pays ont annoncé interdire l’entrée aux voyageurs en provenance de six pays d’Afrique australe. Le Royaume-Uni avait fait l’annonce dès jeudi, et l’Italie vient d’annoncer, au cours de la matinée de vendredi, suspendre l’entrée sur son territoire à toute personne ayant séjourné en Afrique australe « au cours des 14 derniers jours  », comme l’annonçait le ministre de la Santé Roberto Speranza, invoquant « la précaution maximale » face au nouveau variant du Covid.


Même décision du côté de la France, qui vient d’annoncer la suspension des arrivées en provenance de sept pays de l’Afrique australe, dont l’Afrique du Sud, rapportent les médias de l’hexagone, citant Matignon. Cette suspension est « immédiate » et durera « au moins 48 heures », a indiqué de son côté le ministre français de la Santé Olivier Véran. Les pays concernés sont l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et l’Eswatini, rapporte la MAP ce vendredi.


L’OMS a déclaré « suivre de près  » ce nouveau variant et doit se réunir vendredi pour déterminer sa dangerosité. « Il existe de nombreux variants mais certains n’ont pas de conséquence sur la progression de l’épidémie », a tempéré John Nkengasong, du Centre de contrôle et de prévention des maladies de l’Union africaine, auprès de l’AFP.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu