S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Musique
Ouverture de la 26ème édition du Festival Jazz au Chellah

11.05.2024 à 12 H 54 • Mis à jour le 11.05.2024 à 12 H 54 • Temps de lecture : 3 minutes
Par

Le coup d'envoi de la 26ème édition du Festival Jazz au Chellah a été donné, vendredi au sein du site historique du Chellah à Rabat, avec une soirée musicale haute en couleurs avec notamment une prestation qui a réuni le groupe français Sarab et la talentueuse joueuse de qanoun, Hiba Mekkaoui.


La cérémonie d'ouverture de cet événement culturel mondial de trois jours, organisé à l'initiative de l'Union Européenne (UE) en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication, ainsi qu’avec la Wilaya de Rabat-Salé-Kénitra et Rabat Région Patrimoine Historique, a été aussi ponctuée par une performance du trompettiste allemand, Markus Stockhausen, accompagné du musicien et poète marocain Aziz Sahmaoui.


Ces prestations, qui se sont déroulées en présence notamment du Chef de délégation adjoint de l'UE au Maroc, Daniele Dotto, et du directeur artistique du Festival Jazz au Chellah, Majid Bekkas, a permis au public d'avoir un avant-goût agréable de cette édition qui propose aux mélomanes "une variété de sonorités et d’ambiances transcendant les frontières".


S’exprimant à l’occasion, Dotto a indiqué que ce festival, devenu incontournable de la vie culturelle marocaine, ambitionne à réunir à travers l'art et la musique les peuples marocain et européen, grâce à des artistes talentueux de différents pays, qui célèbrent la paix et l'harmonie.


Il a, en outre, fait savoir que l’édition de cette année coïncide avec la célébration de la « Journée de l'Europe » par les pays de l'Union européenne, en commémoration de la « Déclaration Schuman » qui a conduit à la création de l'UE (9 mai 1950), soulignant que cet anniversaire et le festival partagent les mêmes principes d’unité, de paix et d'ouverture.


Par ailleurs, le responsable européen a révélé que cette édition promet des concerts artistiques « qui célèbrent l’unité dans la diversité de nos cultures », partant de la conviction que la musique est un langage universel qui transcende les frontières, comble les distances et consolide les rapports d’amitié et de fraternité.


Pour sa part, Bekkas a noté que cet événement culturel annuel est un lieu de rencontre des musiciens de jazz du Maroc et d'ailleurs pour un dialogue culturel distinct, enchantant les férus de ce genre musical.


Et d'ajouter que ce festival, qui souffle cette année sa 26e bougie, repose principalement sur le croisement et la fusion entre le jazz européen et la musique marocaine ancestrale, invitant le public à se laisser envoûter par une nouvelle couleur musicale produite conjointement par le Maroc et l'Europe, en vue d'enrichir la musique nationale et d'initier par la même occasion le public marocain aux différents styles du jazz européen.


Pour cette 26ème édition, les organisateurs promettent des moments musicaux exceptionnels avec à l'affiche des artistes marocains et européens qui se produiront tous les soirs à partir de 20h pour des concerts qui enchanteront le public sur l’enceinte du site historique du Chellah.


Outre les performances musicales, le programme du festival comprend des masterclass pour des artistes musiciens et chanteurs, animées par Climène Zarkan, chanteuse du groupe Sarab, Aziz Sahmaoui, chanteur et multi-instrumentiste gnaoua et Adrien Lambinet, tromboniste et compositeur.


Le public aura également rendez-vous avec un concert déambulatoire itinérant dans les rues de Rabat, offert par le groupe Salt, avec ses mélodies jazz fusionnant swing, latin, ska et cajun, empreintes de joie de vivre.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu