logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Circulation
Radars fixes : Ouahbi lance le paiement électronique des amendes

18.02.2022 à 16 H 43 • Mis à jour le 18.02.2022 à 16 H 43 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi a annoncé, ce vendredi à Rabat, le lancement du service de paiement électronique des amendes pour les infractions et délits signalés par radar fixe, à travers le site amendes.justice.gov.ma.


Lors d'une rencontre à l'occasion de la Journée nationale de la sécurité routière, Ouahbi a indiqué qu'il s'agit d'un système de paiement électronique mis au point en partenariat avec l'Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) et la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) permettant un règlement « souple, rapide et sécurisée », concernant les infractions et délits signalés par le radar fixe et déférés devant les tribunaux.


Ce service est accessible directement via le site web susmentionné ou le portail « mahakim.ma », en saisissant le numéro du PV figurant dans la notification envoyée par la NARSA en vue de confirmer le prononcé du jugement et le montant de l'amende.


Dans ce cas, les informations du demandeur, y compris son adresse e-mail, ainsi que les données relatives au paiement pour le CMI doivent être renseignées, précise un communiqué du ministère.


Une fois le paiement vérifié, un e-mail est envoyé au demandeur pour confirmer le processus et mettre à jour les données du dossier indiquant que l'amende a été payée.


D'autre part, le ministre de la Justice a souligné qu'avec l'augmentation du nombre des nouveaux radars permet de garantir plus de transparence dans la réalisation des PV et à la réduction des infractions et des accidents de la circulation.


Au cours de l'année 2021, un total de 182 354 jugements ont été rendus en lien avec les procès-verbaux d'infractions et délits signalés par radar fixe, pour un montant global de 66,66 millions de dirhams, alors que seulement 717 100 dirhams ont été perçus.


Le ministre a en outre mis en avant la nécessité de renforcer l'ouverture de l'administration judiciaire sur les citoyens, les professionnels de la justice, les administrations, les usagers et tous les partenaires en offrant des prestations de qualité dans des délais raisonnables.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu