Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Transport
Royal Air Maroc: L’AMPL propose un plan alternatif aux licenciements

17.08.2020 à 17 H 57 • Mis à jour le 17.08.2020 à 17 H 57
Par

Dans un courrier adressé à la gouverneure de Hay Hassani dont Le Desk a consulté le contenu, l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL), dénonce un « non-respect manifeste par la compagnie Royal air Maroc et par l’administration, du droit, de la loi, des engagements pris et de la nécessité de préserver les emplois », suite au plan de réduction des charges, comprenant le départ de 140 salariés : 65 pilotes, 59 salariés du personnel navigant commercial et 16 du personnel au sol.


Ce plan a été validé par la commission provinciale en charge de l’examen des dossiers de licenciement économique au sein de RAM qui s’est réunie le 13 août au siège de la préfecture de Hay Hassani avec la direction du transporteur national, les instances en charge du secteur et le syndicat UMT.

.

L’association AMPL a ainsi introduit une proposition alternative permettant selon ses dires d‘économiser 154 millions de dirhams par an tout en évitant les licenciements. Le principe est la prise en charge collective et par péréquation de l’économie faite par la RAM dans son plan de départs.


Les réductions de revenus porteraient ainsi sur 87 millions de dirhams pour le personnel navigant technique et 67 millions pour le personnel au sol bénéficiaire de la prime variable annuelle.


L’AMPL propose donc de signer avec la direction de la compagnie aérienne, un « Pacte de solidarité et d’avenir », et ce jusqu’à la sortie de crise.

Par
Le Desk En continu