logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Diplomatie
Sahara: Sánchez a changé de position en faveur du Maroc après deux rapports de ses services secrets

06.06.2022 à 10 H 53 • Mis à jour le 06.06.2022 à 10 H 59 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol, doit son changement de position sur le dossier du Sahara occidental en faveur du Maroc à deux rapports du Centre National d'Intelligence (CNI), selon des révélations faites ce lundi par El País.


Les services de renseignements espagnols ont conclu que l'afflux de migrants qu'ont subi les enclaves espagnoles et les îles Canaries, « faisait partie de la stratégie de pression du Maroc pour que Madrid reconnaisse sa souveraineté sur l'ex-colonie », précise le quotidien espagnol.


Suite à cela, le CNI a rédigé un rapport de quatre pages qui analysait l'état des relations entre les deux pays après l'hospitalisation de Brahim Ghali, chef du front Polisario, à Logroño en Espagne. Ledit rapport, qui a été transmis à Sánchez et à d'autres membres de l'Exécutif, a conclu que l'objectif du Maroc était de faire changer la position de l'Espagne sur le Sahara.


Dans un second rapport datant du 26 juin 2021, le CNI signale la même chose : « faire pression sur le gouvernement espagnol pour obtenir un positionnement favorable au Maroc dans le conflit autour du Sahara occidental ». 


Pour rappel, Sánchez et José Manuel Albares, ministre des Affaires étrangères, avaient été pointés du doigt pour avoir pris cette décision seuls, sans consulter d'autres membres du gouvernement.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu