Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Frontières
Sauf pour les vols spéciaux, l’espace aérien marocain fermé jusqu’au 10 septembre

08.08.2020 à 12 H 51 • Mis à jour le 08.08.2020 à 12 H 58
Par

Il n’y aura pas d’ouverture prochaine et complète des frontières marocaines. D’après une NOTAM (notice adressée aux navigants aériens) diffusé ce 7 août, l’espace aérien marocain restera fermé jusqu’au 10 septembre. Cette décision fait suite à la prolongation de l’état d’urgence sanitaire d’un mois supplémentaire.


La NOTAM précise cependant que les rapatriements des étrangers au Maroc demeurent possible, à condition que cela se fasse par les gouvernements de leurs pays et à condition de disposer d’une autorisation du ministère des Affaires étrangères marocain.



NOTAM diffusée ce 7 août.



De leur côté, les compagnies marocaines devront programmer les vols nécessaires afin de rapatrier les citoyens marocains, les étrangers résidents au Maroc et leurs familles, en coordonnant avec le ministère des Affaires étrangères. Cette opération nécessite également l’autorisation des autorités aériennes marocaines.


Durant son briefing du 9 juillet, le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita avait annoncé qu’il s’agissait que les vols spéciaux permettant l’accès au territoire marocain rentraient dans le cadre d’une opération exceptionnelle et qu’il ne s’agissait pas d’une ouverture des frontières. La décision est entrée en vigueur dès le 15 juillet.


Pour rappel, ce 7 août, l’Union Européenne excluait le Maroc des pays considérés comme étant sûrs pour voyager et où la pandémie du Covid-19 est jugée comme avoir été maîtrisée. Cette liste comprend les pays pour lesquels les voyages non essentiels ne sont pas autorisés.







Par
Le Desk En continu