S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Agroalimentaire
Tomates: les exportations marocaines en hausse de 51% en dix ans, les agriculteurs européens inquiets

15.04.2024 à 10 H 49 • Mis à jour le 15.04.2024 à 11 H 11 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Les importations européennes de tomates depuis le Maroc ont augmenté de 51 % au cours de la dernière décennie, fait savoir la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits et légumes (Fepex), qui présentait ces chiffres lors d'une récente réunion à Almería des représentants des professionnels de la filiale des tomates de France, d'Italie et d'Espagne.


L’analyse des données d'Eurostat menée par Fepex montre une augmentation exponentielle des exportations de tomates marocaines vers ces marchés au cours des dernières dix années.  Les volumes des importations européennes de ce fruit depuis le Maroc sont passés de près de 326 000 tonnes en 2013 à plus de 490 000 tonnes en 2023.


Les volumes s’étant accrus à un rythme soutenu, le royaume a maintenu sa position de principal fournisseur des tomates en Europe. D’après la même organisation, le Maroc fournit aujourd’hui aux marchés français, espagnol et italien 61 % de leurs importations de tomates en dehors de l’Europe, qui ont dépassé les 800 000 tonnes au cours de l’année précédente.


Ces chiffres, preuve de l’efficacité de la stratégie nationale de renforcement des exportations, sont cependant perçus comme « alarmants » par les fédérations des professionnels européens. Selon la communication de Fepex à l’issue de cette réunion, une stratégie d’« équilibrage  » sera mise en place, avec la participation des représentants sectoriels des trois pays (France, Espagne et Italie) et de leurs administrations respectives. Une analyse de la situation du marché par pays est aussi prévue dans ce sens, indique la même source.


Pour rappel, sur fond des protestations des agriculteurs dans plusieurs pays européens, notamment en France et en Espagne, les produits agricoles marocains ont été spécialement ciblés. Les appels à durcir les conditions d’importation depuis le Maroc et à supprimer les avantages accordés aux exportateurs marocains dans le cadre des accords entre le royaume et les pays de l’Union européenne se sont accompagnés par des attaques sur les camions transportant des produits marocains pour leur distribution en Europe.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu