S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Patrimoine spolié
Un rare fossile de mosasaure du Maroc acheté sur un site aux enchères par un musée belge

19.05.2024 à 03 H 03 • Mis à jour le 19.05.2024 à 03 H 03 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

Un musée de Riemst, une commune néerlandophone de Belgique située en région flamande dans la province de Limbourg expose depuis peu un squelette de mosasaure ou de lézard maillé découvert au Maroc.


Il s'agit d'un reptile marin qui nageait dans la région il y a 70 millions d'années. De nombreuses découvertes ont été réalisées récemment sur ces lézards primitifs ayant fait l’objet d’études inédites.


Le musée « Grottes de Kanne » a pu acheter ce spécimen marocain sur un site aux enchères. Le squelette du mosasaure mesure 4,5 mètres de long, possède 70 vertèbres et des mâchoires et des dents remarquables très pointues.


Son crâne impressionnant mesurant 65 centimètres. Le montant payé par le musée pour le squelette reste secret. La direction du musée affirme qu’il a été négocié à plus de 10 000 euros, s’agissant d’une pièce très rare.


Le mosasaure du Maroc a été placé derrière une vitre, car son squelette est très poreux.


La spoliation des fossiles marocains est un phénomène récurrent. Tout récemment 117 pièces de fossiles rares, vieux de quelques 400 millions d’années, ont été restitués au royaume par les autorités chiliennes. En 2022 et 2023, Rabat a pu en récupérer des Etats-Unis.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu