S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Fonds spécial : les donations affluent de la part du secteur public

11.09.2023 à 12 H 39 • Mis à jour le 11.09.2023 à 12 H 39 • Temps de lecture : 1 minutes
Par La rédaction
Bank Al Maghrib

Les donations de la part du secteur public affluent depuis la mise en place d’un compte spécial  suite au tragique séisme ayant touché le pays le 8 septembre et ayant fait 2 497 décès, selon un dernier bilan.


Plusieurs entités publiques, administrations et même des fonctionnaires ont annoncé contribuer financièrement aux efforts de part et d’autre pour aider les victimes du violent séisme d’Al Haouz. Il s’agit notamment de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), de certaines collectivités locales ou encore des membres du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ).


Cet élan de solidarité, qui rappelle d'ailleurs celui lors de la propagation de la pandémie du Covid-19 dans le royaume, vient s’ajouter aux efforts insoutenables des habitants des quatre coins du Maroc, qui ne cessent d’affluer vers les villages et douars touchés avec des dons en nature pour aider les sinistrés du séisme.


Pour rappel, un communiqué du Cabinet Royal, publié à l’issue de la séance de travail présidée par le roi Mohammed VI, avait annoncé l’ouverture d’un compte spécial auprès du Trésor et Bank Al Maghrib, « en vue de recevoir les contributions volontaires de solidarité des citoyens et des organismes privés et publics ».

live-content - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom