S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Séisme d’Al Haouz: tenue de la 7ème réunion de la commission interministérielle

22.11.2023 à 00 H 24 • Mis à jour le 22.11.2023 à 00 H 24 • Temps de lecture : 4 minutes
Par La rédaction

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé, mardi à Rabat, la 7ème réunion de la Commission interministérielle chargée du déploiement du programme d'urgence de réhabilitation et d’aide à la reconstruction des logements détruits suite au séisme d’Al Haouz, consacrée à l’examen de l’état d’avancement de la mise en œuvre de ce programme.


A cette occasion, la commission a passé en revue le bilan des interventions des différents départements ministériels relatif au traitement des effets du séisme d'Al-Haouz, mises en place conformément aux directives royales, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement.


La commission a ainsi examiné l'état d’avancement des travaux d’ouverture des routes et de déblaiement des édifices publics et des logements effondrés lors du séisme.


Un programme d’urgence de 810 millions dirhams (MDH) a été activé en vue de faire face aux retombées du séisme et de restaurer les dégâts ayant impacté le réseau routier. Il s’agit de la mise à niveau de deux tronçons de la route nationale N7, reliant "Ouirgane" et "Tlat N’yacoub", dans la province d’Al-Haouz, sur une longueur de 34 kilomètres  et "Tizi N’tasset" à "Tafougalet", dans la province de Taroudant, sur une longueur de 30 kilomètres, rapporte le communiqué, notant que le coût global estimatif de la première tranche de ce chantier est de 340 MDH.


La commission a, par ailleurs, salué les efforts visant l’ouverture des routes et pistes rurales non classées, relevant que le bilan de cette opération a porté sur un total de 624 kilomètres au niveau de 300 douars et de 4 provinces.


La commission a ensuite examiné le projet de construction du barrage "Tassa Ouikan", d’une capacité de stockage de 3 millions de m3 pour un coût d’environ 449,6 millions de dirhams, qui contribuera au développement local, à la valorisation des produits du terroir et à l’encouragement du tourisme écologique. Les travaux relatifs à ce projet devront débuter en janvier 2024.


En outre, l’opération de déblaiement des édifices publics et des logements effondrés lors du séisme portera sur 2687 douars. Cette opération d’un coût de 300 millions de dirhams, avait fait l’objet d’une convention de partenariat entre le ministère de l’Equipement et de l’Eau et le ministère de l’Intérieur, aux termes de laquelle le ministère de l’Equipement et de l’Eau fournira les engins de travaux publics et le ministère de l’Intérieur mettra à disposition la main d’œuvre et le matériel nécessaire.


Concernant le secteur agricole, la réunion a permis de faire le point sur l’état d’avancement de l’opération de distribution d’orge aux agriculteurs dans les régions sinistrées, dans le cadre de laquelle ont été mobilisés 500 000 quintaux d’orge.


Par ailleurs, 126 kilomètres de saguias ont été mis à niveau et les travaux de réfection des équipements dans cercles de petite et moyenne hydraulique ont été entamés.


La commission a également pris acte de la signature de la convention précédemment programmée avec l’Association Nationale des Ovins et Caprins, qui permettra la distribution de 70 000 de têtes de bétail  et examiné l’état d’avancement des travaux de restauration et de réalisation des pistes et routes rurales, lancée en octobre et devant porter sur 54 kilomètres au niveau des provinces sinistrées.


Concernant le secteur de l’enseignement, la commission a mis l’accent sur les efforts déployés dans les zones sinistrées, qui ont permis la reprise des cours par les élèves. Ainsi, quelque 8 000 élèves ont été pris en charge et ont pu poursuivre leur scolarité encadrés par quelque 300 cadres pédagogiques et bénéficier d’ordinateurs portables et autres équipements. Quelque 830 tentes ont aménagées en salles de classe, ainsi que 375 classes en préfabriqué.


Dans le secteur de la santé, l’opération de mise à niveau de 42 centres de santé prioritaires sera entamée lors de la première semaine du mois de décembre 2023, afin que ces centres puissent être ouverts au public en juin 2024.


Lors de cette réunion, ajoute le communiqué, le Chef du gouvernement a souligné que l’ensemble des départements concernés sont mobilisés, conformément aux directives royales, pour répondre aux attentes de la population locale et lui apporter les solutions adéquates, mettant l’accent sur l’attachement du gouvernement à mettre en œuvre ce programme avec célérité et efficience, afin d’assurer la réussite de l’opération de reconstruction, parallèlement à la mise à niveau des espaces territoriaux et à l’accélération de la résorption du déficit social dans ces régions.


Aziz Akhannouch a, enfin, salué l’interaction positive des deux Chambres du Parlement pour l’adoption rapide du projet de loi 57.23 relatif à l’approbation du décret-loi n° 2.23.870, portant création de l’Agence de développement du Haut-Atlas, qui sera prochainement publié au bulletin officiel.

live-content - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @soufianesbiti
Le Desk Newsroom