Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

RétorsionAprès l’arrêt de la CJUE, le Front Polisario rêve de lever un « impôt révolutionnaire » au Sahara

25.12.2016 à 16 H 46 • Mis à jour le 25.12.2016 à 17 H 19
Par
Débouté par la Cour de justice européenne et alors que l’Accord agricole a été réactivé sans contrainte immédiate entre le Maroc et l’UE, le mouvement séparatiste veut faire valoir sa non application sur le territoire du Sahara jusqu’à imaginer une taxation inspirée du racket mafieux pour se financer
Réservé aux abonnés Il vous reste 96% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par @MarocAmar
Le Desk Newsroom