Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

SaharaLe Polisario veut taxer le maraîcher français Idyl implanté à Dakhla

21.09.2018 à 00 H 52 • Mis à jour le 21.09.2018 à 00 H 55
Par
Après la plainte déposée à Paris contre les sardines Connétable, Gilles Devers, l’avocat du Front Polisario semble décidé à mettre à exécution la menace proférée contre de grands groupes agricoles étrangers et marocains implantés au Sahara Occidental qui écoulent leurs produits en Europe. Premier visé, celui de Pierrick Puech, déjà poursuivi dès 2014 et contre lequel il compte imposer une sorte d’impôt révolutionnaire
Réservé aux abonnés Il vous reste 87% de l'article à lire. La lecture de cet article est réservée aux abonnés du Desk.
Pour lire cet article, abonnez-vous dès maintenant !

Vous avez déjà créé un compte ?

Par
Le Desk Newsroom