logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

MonétiqueUne panne d’HPS Switch a perturbé l’usage des cartes bancaires au Maroc

23.04.2022 à 22 H 00 • Mis à jour le 24.04.2022 à 08 H 41
Par
HPS Switch, qui centralise au profit du système bancaire domestique, le traitement de toutes les opérations monétiques interbancaires au niveau national a subi une défaillance empêchant la réalisation des transactions via les TPE installés auprès des commerces. Selon HPS, la situation a été rétablie, l'incident ayant été causé par un dysfonctionnement hardware du site principal du switch

Depuis jeudi 21 avril, les terminaux pour cartes bancaires (TPE) dans la plupart des commerces du Maroc rechignaient à opérer les transactions de paiement affichant un même message « banque indisponible », a relevé le site d’informations générales l’Observateur.info. Le bug, certes intermittent, a cependant été observé au niveau national de manière persistante et à travers un large spectre de points de vente.


Une situation inédite dans le royaume, un des mieux équipés en la matière sur le continent. Le taux de disponibilité du switch monétique a récemment été évalué à 100 % par la Banque centrale. Dans son plus récent rapport, Bank Al Maghrib (BAM), indiqué sur la base des données recueillies en 2019, qu’« aucun incident majeur lié au fonctionnement du switch n’a été répertorié (…) et les incidents mineurs déclarés ont été résolus dans les délais requis, sans aucun impact sur le déroulement normal de l’activité ». La même source indiquait que le taux de rejet technique des autorisations avait affiché un niveau très faible, soit 1,8 % du total des transactions traitées par le switch. « Le taux de concentration des échanges des cinq premiers participants dans la valeur totale des échanges monétiques a atteint 73,4 % », assurait ainsi BAM. C’est dire à quel point les perturbations relevées ces jours-ci dénotent d’une panne aussi exceptionnelle que massive.


Une panne résolue, selon la direction d’HPS

L’infrastructure des paiements au Maroc est composée de trois systèmes : le switch monétique (transactions par cartes bancaires), le switch mobile (paiements mobile) et le système interbancaire marocain de télécompensation (SIMT) dédié quant à lui aux moyens de paiement scripturaux.


En 2016, le spécialiste des solutions monétiques HPS avait acquis l’activité switching et de compensation des mains du Centre monétique interbancaire (CMI) pour 120 millions de dirhams. Un rachat qui incluait le fonds de commerce du CMI, le coût d’opérationnalisation, ainsi que le cœur du réacteur du système : la plateforme matérielle et surtout logicielle pouvant orchestrer en mode d’interopérabilité bancaire les millions d’opérations effectuées qui totalisent chaque année un flux d’opérations d’environ 60 millions de dirhams. Depuis lors, HPS Switch (HPPS) est l’entité habilitée à centraliser, au profit du système bancaire domestique, le traitement de toutes les opérations monétiques interbancaires au niveau national. HPS Switch s’appuie sur sa plateforme globale de switching utilisant la technologie PowerCard, une suite de solutions de paiement développée en interne.


Sollicitée par Le Desk, Hanae Bendriss, managing director-HPS Switching a reconnu l’existence de ce problème au niveau du switch sans décrire dans l’immédiat les causes exactes de l’incident, mais précisant toutefois qu’il a été « résolu ce 23 avril à 19h30 ». 


Un communiqué de HPS, publié plus tard explique la panne par « un incident hardware de la plateforme principale du switch » intervenu samedi 23 avril à 15h30 qui « a affecté de manière intermittente les opérations monétiques de la place ». « Les équipes de HPS ont alors entrepris un ensemble d’actions palliatives pour rétablir la situation à 19h30 », fait-on savoir.


« Étant donné que cet incident n’est pas lié à la solution PowerCard, mais uniquement à un dysfonctionnement des équipements matériels du site principal du switch, une solution définitive sera déployée cette nuit en basculant l’ensemble de l’activité sur le site de secours, ce qui causera des perturbations entre 3h00 et 4h00 du matin », ajoute la communication transmise au Desk.


« Le site de secours restera opérationnel jusqu’à résolution définitive des problèmes matériels du site principal », avance HPS, soulignant que ses équipes « travaillent en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs de la place pour minimiser au maximum les impacts sur l’activité monétique à l’échelle nationale ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom