S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Justice
Face à l’intransigeance de Ouahbi, les adouls entament un mouvement de grève

28.02.2024 à 10 H 40 • Mis à jour le 28.02.2024 à 10 H 42 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

L’Ordre national des adouls entame un mouvement de grève à partir de ce 28 février pour faire valoir les droits de la profession et pour dénoncer ce qu’ils estiment être « un manque de sérieux » de la part du ministère de la Justice vis-à-vis de leurs revendications.


Lors d’une session parlementaire tenue en janvier dernier, Abdellatif Ouahbi avait rejeté aux adouls le droit de dépôt de consignation.


L’Ordre appelle à une réforme globale de la profession et de leur affranchissement du juge des affaires notariales. Ils réclament aussi la dématérialisation, condition selon eux, pour remédier à la lenteur des procédures d’accomplissement des actes juridiques.


Les adouls observeront une série de grèves, pendant une semaine du 28 février au 6 mars, durant 14 jours du 18 au 31 mars, puis durant 21 jours à partir du 8 avril. Par ailleurs, des sit-ins seront tenus devant le ministère de la Justice à partir du 6 mai, dans le but d’obtenir une réponse favorable à leurs revendications.


L’Ordre avait déjà annoncé une grève du 29 janvier au 5 février sans réponse de la part de la tutelle.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu