S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

TourismeLe Maroc compte attirer 17,5 millions de touristes à l’horizon 2026

17.03.2023 à 18 H 53 • Mis à jour le 17.03.2023 à 19 H 03 • Temps de lecture : 4 minutes
Par
Cette feuille de route ambitionne, à l'horizon 2026, d'attirer 17,5 millions de touristes, d'atteindre 120 milliards de recettes en devises, de créer 80 000 emplois directs et 120 000 indirects, en plus de repositionner le tourisme comme secteur clé dans l'économie nationale

La feuille de route stratégique du tourisme 2023-2026, dotée d'une enveloppe budgétaire de 6,1 milliards de dirhams (MMDH), permettra de positionner la destination Maroc parmi les plus grandes mondialement, a affirmé, vendredi à Rabat, la ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, Fatim-Zahra Ammor.


Intervenant à l'occasion de la cérémonie de signature de la convention-cadre pour le déploiement de la feuille de route stratégique du tourisme 2023-2026, présidée par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, Ammor a noté qu'au vu de l'importance que revêt l'expérience client dans la fidélisation des touristes, cette feuille de route devrait permettre un saut quantitatif et qualitatif garantissant une expérience client irréprochable et de positionner la destination Maroc parmi les plus grandes mondialement.


Ainsi, elle a rappelé que grâce à la mobilisation générale de l’ensemble des acteurs et les actions offensives menées en matière d’aérien et de promotion, le Royaume a attiré environ 11 millions de touristes en 2022, soit un taux de récupération de 84 % des arrivées de 2019, dépassant la moyenne mondiale de 63 %.


Une récupération de 116 % des recettes comparé à 2019

« Le secteur a, par ailleurs, récupéré 116 % des recettes de voyage en devises par rapport à 2019 », a précisé Ammor, soulignant que cette période de relance a permis de mener une réflexion de fond sur le tourisme marocain de demain, et de se fixer ainsi la vision ambitieuse de doubler le nombre d’arrivées à 26 millions à horizon 2030.


Pour sa part, le ministre délégué auprès de la ministre de l'Économie et des Finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, a affirmé l'engagement de l'exécutif pour le secteur touristique, eu égard le contexte régional et mondial. Il a également fait remarquer que la généralisation de la sécurité sociale constitue une opportunité à saisir par le secteur en tant que potentiel de création d'emplois stables.


De son côté, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil, a relevé que le secteur du transport aérien joue un rôle important dans la mise en œuvre de cette feuille de route. Ainsi, il a souligné l'importance d'adapter les aéroports du Royaume pour accueillir les touristes dans les meilleures conditions.


Signature de la feuille de route pour le tourisme 2023-2026. Crédit: DR


Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a insisté sur la valorisation du patrimoine culturel riche du Royaume.


Pour le président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), Hamid Bentahar, cette feuille de route va insuffler une nouvelle dynamique au secteur et redonner la confiance aux opérateurs.


« Il s'agit d'une nouvelle étape offensive », a estimé Bentahar dans une déclaration à la presse, affirmant la volonté des professionnels de travailler main dans la main avec le gouvernement pour réussir ce défi et faire du Maroc un champion régional et continental.


80 000 emplois directs à créer

Cette feuille de route ambitionne, à l'horizon 2026, d'attirer 17,5 millions de touristes, d'atteindre 120 milliards de recettes en devises, de créer 80 000 emplois directs et 120 000 indirects, en plus de repositionner le tourisme comme secteur clé dans l'économie nationale.


Pour atteindre ces objectifs, cette feuille de route entend transformer le secteur du tourisme en agissant sur tous les leviers essentiels à savoir une nouvelle logique de l’offre articulée autour de l’expérience client et structurée autour de 9 filières thématiques et 5 filières transverses, un plan offensif pour doubler la capacité aérienne et le renforcement de la promotion et du marketing, avec une importance particulière accordée au digital.


Il s’agit également de la diversification des produits d’animations culturelles et de loisirs avec l’émergence d’un tissu de petites et moyennes entreprises (PME) dynamiques et modernes, la mise à niveau du parc hôtelier existant et la création de nouvelles capacités hôtelières et le renforcement du capital humain, grâce à un cadre attractif de formation et de gestion des ressources humaines, pour améliorer la qualité du secteur et offrir de meilleures perspectives de carrière aux jeunes.


Cette convention a été signée par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, Mme Ammor, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, M. Bensaid, M. Lekjaa et M. Bentahar.


Cette cérémonie a été marquée notamment par la présence de la ministre de l'Economie et des finances, Nadia Fettah, le directeur Général de l'Office National Marocain du Tourisme (ONMT), Adel El Fakir et le président du Directoire de la société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT), Imad Barrakad.

post - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Newsroom