logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres

Le bloc notes de la rédaction

Musée

Au Kansas, une exposition sur les « Sahara Sea Monsters » qui renvoie à la préhistoire au Maroc

23.05.2022 à 13 H 49 • Mis à jour le 23.05.2022 à 13 H 54
Par
Le musée d'histoire naturelle de Sternberg, aux États-Unis, présentera une exposition intitulée « Sahara Sea Monsters » du 28 mai au 18 septembre 2022. Pour rappel, plusieurs découvertes paléontologiques ont été faites dans le Royaume, qui abritait différentes espèces de dinosaures, qu'elles soient aquatiques ou terrestres. Les détails

Les monstres marins du Sahara feront l’objet d’une exposition au musée Sternberg of Natural History, au Kansas aux États-Unis, du 28 mai au 18 septembre 2022. Intitulée « Sahara Sea Monsters », l’exposition propose une expérience immersive aux visiteurs, leur permettant ainsi d’être transportés dans les eaux préhistoriques d’il y a 600 millions d’années.


Au Maroc, les découvertes préhistoriques se multiplient

Le continent africain est connu pour être le berceau de l’Humanité. En effet, c’est ici que les plus vieux fossiles ont été découverts. En Éthiopie, des ossements d’Homo Sapiens datant de moins de 200 000 ans avaient été déterrés, alors que le plus âgé pour l’heure, a été découvert au Maroc, où la plus ancienne forme de notre espèce vivait il y a 315 000 ans.


Selon une étude de l’Université de Portsmouth consacrée à l’ère des dinosaures en Afrique, le Maroc est considéré comme étant « la région ayant été la plus dangereuse de l’Histoire de la Terre ». Elle abritait plusieurs espèces de dinosaures, aquatiques ou terrestres.


Capture d'écran. Crédit: Silver Plume Exhibitions


Des traces de prédateurs jamais connu ont été trouvées, comme le Carcharodontosaurus à dents de sabre, qui mesurait plus de 8 mètres de long, le Deltadromeus, de la même taille, ainsi que d’autres prédateurs ayant l’apparence de crocodiles.


Dans le même sens, des paléontologues de la faculté des Sciences Aïn Chock de l’Université Hassan II de Casablanca, en collaboration avec le Musée de Paléontologie de l’Université du Michigan aux États-Unis, avaient découvert au sud de Dakhla, des fossiles de Siréniens ou « vaches de mer ».


Capture d'écran. Crédit: Silver Plume Exhibitions


Cette découverte démontre que les « vaches de mer » existaient dans cette région il y a 35 à 40 millions d’années. Ce monstre marin n’est pas le seul à trouver son origine au Maroc, là où, il y a des millions d’années, s’étendait une vaste zone aquatique.


L’exposition, devant se dérouler à Hays, dans l’État du Kansas, présentera les monstres marins du Sahara, à l’instar du spinosaure, un mastodonte dont les ossements ont été découverts par le paléontologue Nizar Ibrahim en 2013.


Capture d'écran. Crédit: Silver Plume Exhibitions


Sera également mis en exergue par l’exposition « Sahara Sea Monsters », une nouvelle espèce de lézard marin, un mosasaure, découverte au Maroc en 2021… 

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Culture