Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres

Le bloc notes de la rédaction

Architecture

Hôtel Lincoln : Une rénovation « dans la grande tradition de la modernité casablancaise »

17.11.2021 à 21 H 04 • Mis à jour le 17.11.2021 à 21 H 04
Par
Longtemps à l’arrêt, les travaux de rénovation de l’hôtel Lincoln ont récemment repris, sous la houlette du groupe français Réalités. La réhabilitation, qui vise à allier restauration fidèle et innovations contemporaines, promet de conserver le parti pris architectural de l’édifice initial

Alors que les travaux de réhabilitation de l’hôtel Lincoln ont repris depuis peu, on en apprend un peu plus sur la forme que prendra l’édifice, qui sera intégré à la gamme d’hôtels Radisson Collection et classé 5 étoiles. L’architecte Tarik Oualalou, en charge du projet de reconstruction de la bâtisse, explique que celle-ci s’inscrira « à peu de choses près dans le gabarit de l’ancien édifice ».


Le bâtiment conservera l’alignement sur les trois rues et recréera le principe de patio initial, soit « deux cours extérieures en relation avec celles du voisinage. Les nouvelles constructions viennent s’aligner aux bâtiments mitoyens existants  ». Une restauration de tous les tympans, colonnes, structures, enduits et modénatures est également prévue, afin de revenir à l’état d’origine de l’hôtel. Si la restauration des façades encore debout se fera à l’identique, certaines parties des façades ont disparu avec le temps.


Casablanca - Hôtel Lincoln.©MOHAMED DRISSI K./LEDESK


Pour leur redonner vie, le groupe français Réalités, maitre d’ouvrage du projet, explique que la reconstruction consistera en une ré-interprétation de ce qui existait déjà, avec la création d’un moule inversé de la façade existante : « Ce procédé constructif contemporain est composé de plaques de béton haute performance préfabriquées et moulées pour y graver les modénatures caractéristiques de l’écriture néo-mauresque originale », apprend-t-on.


« Réhabiliter le Lincoln, c’est se réinscrire dans la grande tradition de la modernité casablancaise », souligne Tarik Oualalou, promettant que l’établissement alliera une « restauration fidèle à des innovations contemporaines dans l’organisation interne de l’hôtel ».  Le projet servira de premier prototype et de référence pour la renaissance d’autres bâtiments patrimoniaux à Casablanca, assure-t-il.


Fleuron de l’architecture art déco de Casablanca

L’hôtel Lincoln, anciennement appelé immeuble Bessonneau, était autrefois l’un des bâtiments les plus emblématiques de Casablanca. Construit entre 1916 et 1918 par l’architecte Hubert Bride, l’édifice s’est longtemps distingué sur le boulevard Mohammed V par sa taille et son riche décor néo-mauresque. Fleuron de l’architecture art déco de la capitale économique, les façades du bâtiment sont inscrites depuis 2000 à l’inventaire français des Monuments Historiques.



330 millions de dirhams ont été investis par le groupe de développement territorial Réalités pour la reconstruction de l’hôtel, qui devrait ouvrir ses portes en 2025.  D’une surface plancher de 13 500 m², l’hôtel 5 étoiles prévoit 120 chambres et suites réparties sur trois niveaux. Le nouveau bâtiment proposera également deux restaurants, deux bars, un salon de thé, un espace coworking, des espaces de séminaires modulables, un spa et un parking couvert sur deux niveaux de sous-sols.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk Culture