S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Médias
Affaire BFMTV: la chaîne porte plainte contre X, Rachid M’Barki licencié

23.02.2023 à 11 H 31 • Mis à jour le 24.02.2023 à 19 H 33 • Temps de lecture : 1 minutes
Par

D'après une information révélée ce jeudi par la presse française, l'animateur franco-marocain Rachid M'Barki a été licencié. L'annonce a été faite par Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFMTV. Motif retenu : faute grave.


Ce licenciement vient à la suite de sa suspension pour des soupçons d'ingérence dans les affaires du pays. Parmi les États pointés du doigt : le Soudan, le Qatar mais aussi l'Arabie saoudite. Une enquête menée par Forbidden Stories démontrait par la suite, qu'à l'origine de l'affaire BFMTV, on retrouve une officine israélienne d'influence, se chargeant de distiller dans les médias du monde des contenus pour le compte de ses clients.


Dans le cas de Rachid M'Barki, il s'agissait de décrédibiliser les sanctions russes.


Cité par la presse française, un mail interne fait savoir ce jeudi que la chaîne a été alertée en début de l'année par Radio France, concernant des agissements suspects de Rachid M'Barki. « Un signalement qui a entraîné l’ouverture d’un « audit interne » et une mise en retrait du présentateur à partir du 11 janvier dernier », rappelle-ton.


« Ces investigations ont permis d’identifier plusieurs séquences, entre 2021 et 2022, qui ont été diffusées sans respect des process de validation et de la ligne éditoriale », indique le DG de la chaîne française. Le contrat de travail a donc été rompu le 21 février. Dans son message, la direction de BFMTV affirme par ailleurs qu'une plainte contre X pour corruption passive et abus de confiance a été déposée le 22 février.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu