Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Algérie
Ahmed Benchemsi détenu plusieurs heures à Alger puis relâché

10.08.2019 à 11 H 47 • Mis à jour le 10.08.2019 à 15 H 24
Par La rédaction
Il a été convoqué par la police pour une autre audition mardi prochain et se trouve ainsi empêché de quitter le territoire algérien, assurent nos sources. Il demeure injoignable au téléphone.

Le directeur de la communication pour le Moyen-Orient et l’Afrique du nord de Human Rights Watch, Ahmed Benchemsi, a été arrêté hier, vendredi 9 août par la police algérienne, annonce le quotidien El Watan.


La même source indique que l’ancien journaliste et fondateur du magazine TelQuel, a été interpelé durant la mobilisation populaire à Alger avant d’être conduit dans un commissariat de la ville. Selon nos sources, Benchemsi était en effet présent lors de la marche et a rencontré un certain nombre de journalistes algériens.


Selon Abdelghani Badi, l’avocat qui suit le cas de Benchemsi, interrogé par El Watan, « on ne sait pas s’il sera relâché ou s’il va être gardé pendant 48 heures ».


« Ahmed Benchemsi, (… ) a été interpelé ce vendredi par les services de sécurité pendant plusieurs heures avant d’être relâché », a précisé depuis à TSA une source proche de l’intéressé.


Le responsable de Human Rights Watch a été arrêté ce vendredi en marge du 25e vendredi de manifestations populaires et conduit dans un commissariat pendant plusieurs heures. Il a par la suite été relâché dans la nuit, aux environs de minuit, ajoute la même source. 


D’autres sources médiatiques rapportent que Benchemsi a été convoqué par la police pour une autre audition mardi prochain et se trouve ainsi empêché de quitter le territoire algérien. Il demeure injoignable au téléphone.


Installé aux Etats-Unis depuis 2010 et détenteur de la nationalité américaine, Ahmed Benchemsi ne se trouvait pas en Algérie dans le cadre d’une mission officielle, précise El Watan. Selon nos sources, il s’est rendu en Algérie depuis le Maroc où il séjournait depuis quelques semaines.


Cet article a été mis à jour après l’information confirmée par TSA de la libération d’Ahmed Benchemsi 

Par La rédaction
Le Desk En continu