S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Hydrocarbures
Benali : les produits pétroliers commercialisés au Maroc sont conformes à 96 %

22.01.2024 à 23 H 22 • Mis à jour le 22.01.2024 à 23 H 22 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et

Les produits pétroliers commercialisés au Maroc sont soumis à un contrôle de qualité à toutes les étapes, depuis l'opération d'importation jusqu’à leur arrivée au consommateur, a indiqué, lundi à Rabat, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leila Benali.


En réponse à une question orale sur « le contrôle de qualité des carburants distribués sur le marché national » du groupe du progrès et du socialisme à la Chambre des représentants, Benali a souligné que les analyses réalisées sur le gasoil et l’essence au Laboratoire national de l’énergie et des mines (LNEM) et ses annexes ont porté sur 3 000 échantillons prélevés depuis les points de ventes.


Les statistiques des analyses de laboratoire des échantillons prélevés dans les stations-service démontrent que le pourcentage de conformité aux normes légales est de plus de 96 %, a-t-elle relevé, notant que le ministère a alloué une enveloppe financière d'environ 10 millions de dirhams pour augmenter la capacité d'analyse du LNEM en vue de lui permettre de recevoir un nombre important d'échantillons de produits pétroliers pour analyse et contrôle de qualité.


Elle a, dans ce sens, souligné que le ministère œuvre à pallier aux déficiences techniques résultant de la libéralisation en 2015 du secteur des carburants en vue de garantir la qualité du carburant sans pour autant porter atteinte à la concurrence loyale dans ce secteur, tout en se félicitant de l'adoption d'une procédure relative à la qualité du carburant, dont la mise en application est assurée par son département en coordination avec les directions régionales et provinciales.


Des programmes annuels sont élaborés à cet effet, incluant les entrepôts de stockage, les camions de transport et les stations de vente des produits pétroliers, tandis que les directions mènent des campagnes sous la supervision des Walis et des gouverneurs en réponse aux plaintes des citoyens, a-t-elle relevé.


Les directions procèdent au prélèvement d’échantillons de gasoil et d’essence pour les soumettre aux analyses afin de s’assurer de leur conformité aux spécifications légales en vigueur et en cas de non-conformité, des procès-verbaux sont dressés et transmis au tribunal compétent en vue d’engager les procédures judiciaires en vigueur, a-t-elle expliqué.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu