Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

La Suède durcit sa politique d’accueil pour les demandeurs d’asile

07.09.2016 à 13 H 13 • Mis à jour le 07.09.2016 à 13 H 13
Par

Depuis le 20 juillet, une nouvelle loi sur l’octroi des demandes d’asile est entrée en vigueur. Elle n’accorde que des permis transitoires de trois ans aux demandeurs d’asile alors qu’avant ils pouvaient obtenir un permis permanent. « Cela vaut aussi bien pour les mineurs non accompagnés que pour les plus de 18 ans », a expliqué l’Office national suédois des migrations. Cette nouvelle législation s’applique pour ceux dont la demande a été enregistrée avant le 24 novembre 2015. « À l’heure actuelle, 183 dossiers de mineurs non-accompagnés marocains sont en cours de traitement, a indiqué l’Office national suédois des migrations avant de détailler : « 88 de ces demandeurs d’asile seront traités dans le cadre de l’ancienne loi tandis que les 95 en vertu de la nouvelle législation. » Autre changement, et non des moindres : ce nouveau texte limite l’accès au regroupement familial et implique que toute personne dont sa demande d’asile a été rejeté, n’a plus droit à une aide financière. En 2015, l’Office des migrations suédois comptait 403 mineurs non-accompagnés marocains et 906 adultes.

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu