S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Prix
Les prix poursuivent leur baisse pour le cinquième mois consécutif

21.03.2024 à 09 H 32 • Mis à jour le 21.03.2024 à 10 H 25 • Temps de lecture : 1 minutes
Par et

Tirée par la baisse des produits alimentaires, l'inflation poursuit son recul d'un mois à l'autre. Comparé au mois de janvier 2024, l'indice des prix à la consommation (IPC) a connu une baisse de 0,3 %, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).


Cette variation est le résultat de la baisse de 0,7 % de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1 % de l’indice des produits non alimentaires.  Les baisses des produits alimentaires observées entre janvier et février 2024 concernent principalement les Légumes avec 9,5 % et les Poissons et fruits de mer avec 2,1 %.


En revanche, les prix ont augmenté de 3,9 % pour les Fruits, de 1,1 % pour les Viandes, de 0,5 % pour le Sucre, confiture, miel, chocolat et confiserie, de 0,3 % pour le Pain et céréales et de 0,2 % pour le Lait, fromage et œufs.


Pour les produits non alimentaires, la baisse a concerné principalement les prix des Carburants avec 1 %.


L'IPC annuel moyen a quant à lui enregistré, au terme de février 2024, une hausse de 0,3 % par rapport au même mois de l'année 2023, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Cette augmentation est la conséquence de la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 0,9 % et de la baisse de celui des produits alimentaires de 0,4 %, explique le HCP dans sa récente note d'information relative à l'IPC.


Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 1,1 % pour la Santé à une hausse de 3,5 % pour les Restaurants et hôtels, précise la même source.


Au cours du mois de février, les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Al-hoceima avec 0,8 %, à Beni-Mellal avec 0,7 %, à Errachidia avec 0,6 %, à Safi avec 0,4 %, à Casablanca, Fès, Kénitra, Marrakech, Rabat, Meknès et Dakhla avec 0,3 % et à Agadir avec 0,2 %. En revanche, une hausse a été enregistrée à Guelmim et Settat avec 0,2 %.


Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de février 2024 une hausse de 0,2 % par rapport au mois de janvier 2024 et de 2,2 % par rapport au mois de février 2023.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par et
Le Desk En continu