logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

Frontières
Melilla: après avoir déclaré que le Maroc avait « bien résolu » l’incident, Sánchez fait marche arrière

01.07.2022 à 16 H 22 • Mis à jour le 01.07.2022 à 16 H 22
Par

Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol, est revenu sur ses propos après avoir vu les images des migrants décédés vendredi dernier lors de l’assaut de la frontière entre Nador et Melilla, apprend-on de l’agence de presse espagnole EFE.


Il a déclaré qu’il «  ne répétera pas » que la gendarmerie marocaine a « bien résolu » l’incident, comme il l’avait annoncé lors de sa première déclaration.


« Il est évident que désormais, je ne répéterai pas ces mots », a-t-il insisté lors d’une interview à la chaîne de télévision espagnole La Sexta. Sánchez a précisé que ces déclarations ont été faites « avant de connaître la tragédie des morts de Nador ». 


Pour rappel, au lendemain de l’assaut, Sánchez avait déclaré que les autorités marocaines « travaillent en coordination avec les forces et les corps de l’État pour repousser une agression aussi violente », responsabilisant « les mafias qui font du trafic d’êtres humains ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu