S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

environnement
Région TTAH: 280 MDH pour la réutilisation des eaux usées dans l’arrosage des golfs et parcs

12.10.2022 à 13 H 41 • Mis à jour le 12.10.2022 à 14 H 39 • Temps de lecture : 3 minutes
Par
Essaouira

Le Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima a approuvé une convention de partenariat pour la réutilisation des eaux usées traitées pour l'arrosage des golfs et des espaces verts des communes de Tanger, Gzenaya et d'Assilah (phase III) pour la période 2023-2026, d'un montant de plus de 280 millions de dirhams (MDH).


Lors de la session ordinaire du mois d'octobre, tenue récemment à Tanger, le Conseil régional a approuvé cette convention qui s'inscrit dans le cadre de la préservation des ressources hydriques et de la valorisation des eaux usées épurées permettant de satisfaire au mieux la demande en eau pour l'arrosage des golfs et des espaces verts de ces communes, en complément des première et deuxième phases réalisées dans le cadre des conventions actées en 2016 et 2021.


Cette convention est signée entre le ministère de l'Intérieur, le ministère de l'Économie et des Finances, la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTA), les communes de Tanger, de Gzenaya et d'Assilah, l'Agence du Bassin hydraulique du Loukkos (ABHL), l'Établissement de coopération intercommunale (ECI) Al Boughaz, représentant l'autorité délégante de la gestion de l'assainissement liquide et de distribution d'eau potable et d'électricité de Tanger et Tétouan Zone Tanger, et la société Amendis délégataire du service public de l'assainissement liquide et de la distribution d'eau potable et d'électricité de Tanger et Tétouan.


Elle a pour objet de définir les modalités de partenariat entre les signataires pour le financement, la réalisation et l'exploitation du projet relatif à la réutilisation des eaux usées traitées (REUSE) issues des stations d'épuration des eaux usées (STEP) de Boukhalef et de Marina Golf pour l'arrosage des espaces verts des communes concernées.


Le projet vise l'arrosage des principaux espaces verts de ces communes, non desservis dans le cadre des conventions de 2016 et de 2021 à partir des eaux usées traitées issues des STEPs de Boukhalef et de Marina Golf d'Assilah.


En vertu de cet accord, la phase 3 de l'extension de la REUSE permettra de desservir une surface supplémentaire de 166 hectares ayant un besoin en eau de 3,4 millions de m³/an.


Au niveau des communes de Tanger et de Gzenaya, cette phase consiste à renforcer les infrastructures existantes et à prolonger les conduites de distribution pour l'arrosage des espaces verts des zones hautes de la ville et permettra de renforcer la lutte contre l'incendie des forêts de Rahrah, Sloukia et de Médiouna. La surface concernée est d'environ 130 ha et le débit supplémentaire est de 247 litres par seconde (l/s).


Concernant la commune d'Assilah, ce projet vise à doter la ville d'un réseau d'arrosage structurant des espaces verts et d'arroser également le Golf à partir des eaux traitées par la station d'épuration Marina Golf. L'objectif est d'arroser 36 ha d'espaces verts, dont 15 ha de Marina Golf pour un débit total de 70 l/s.


Les travaux nécessaires à l'extension et au renforcement du réseau de distribution de l'eau épurée consistent, au niveau des communes de Tanger et de Gzenaya, en la réalisation des études et des travaux de la pose de 80 km de réseau de diamètre variant de 75 à 630, du renforcement de la capacité de stockage de 10 000 m³ supplémentaires, et de la réalisation de cinq stations de pompage et trois stations de chloration.


S'agissant de la commune d'Assilah, les études et les travaux portent sur la mise à niveau de la station d'épuration Marina Golf, la pose de 12 km de réseau de diamètre variant de 75 au 500 mm, et la réalisation d'un réservoir de 2 000 m³ et de trois stations de pompage.


Le coût global d'investissement du projet est évalué à 285 MDH, dont 125 MDH seront mobilisés dans le cadre du programme national d'assainissement liquide mutualisé et de réutilisation des eaux usées traitées (PNAM), et 55 MDH seront alloués par la région TTA, tandis que les communes de Tanger, Gzenaya et d'Assilah contribueront respectivement avec 55 MDH, 45 MDH et 5 MDH.

encontinu - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu