Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
En continu

USA
Robert Malley désigné envoyé spécial des États-Unis pour l’Iran

29.01.2021 à 18 H 57 • Mis à jour le 29.01.2021 à 18 H 57
Par

Ami d’enfance d’Antony Blinken et ancien conseiller à la Maison-Blanche sous Barack Obama, Robert Malley a été nommé ce 29 janvier comme envoyé spécial pour l’Iran. Le patron de Crisis Group était un des principaux artisans de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien.


Pour rappel, en 2018, le président américain Donald Trump avait retiré les États-Unis de cet accord signé également avec l’Iran par la Russie, la Chine, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni. Antony Blinken a confirmé cette semaine l’intention du président Biden de revenir dans l’accord, à condition que Téhéran renoue au préalable avec ses engagements dont il a commencé à s’affranchir en riposte aux sanctions américaines rétablies par l’administration Trump.


Avant sa nomination, Robert Malley avait été destiné à occuper un poste important au sein de l’équipe, en charge de la politique étrangère, dans l’administration de Biden. Précédemment, Malley n’avait pas hésité à critiquer le deal Maroc-USA-Israël, avançant « qu’il n’avait pas de sens ». Il avait abordé le conflit du Sahara occidental, en présentant la décision de Trump comme ayant un impact négatif sur le dossier. Au sujet de l’approche adoptée par l’administration de Trump par rapport au conflit israélien palestinien, le patron de Crisis Group avait qualifié le bilan de « globalement négatif ».

©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par
Le Desk En continu