S'abonner
Se connecter
logo du site ledesk

Connectez-vous

ou

Abonnez-vous !
60 DH

1 mois
Découvrir les offres
Newsroom

Nos notes aux Lions après leur demi-finale face à la France

15.12.2022 à 01 H 39 • Mis à jour le 15.12.2022 à 01 H 39 • Temps de lecture : 2 minutes
Par La rédaction

Bounou : 5. Pas vraiment sollicité par l’attaque française, il ne peut pas faire grand chose sur les deux buts inscrits par les Bleus.


Hakimi : 5,5. Il a essayé de combiner avec Ziyech sur le flanc droit mais son rendement aura été plus que timide. L’adversaire a créé le danger plusieurs fois en profitant des espaces qu’il a laissé dans son dos.


Dari : 5,5. Mis en difficulté par Mbappé puis par Marcus Thuram, il partage la responsabilité avec le reste de la défense sur le deuxième but de la France.


Saïss : /. Il était incertain avant le début du match, mais a tout de même été titularisé par Regragui. L’erreur qui a coûté un changement dès la première période.


El-Yamiq : 6,5. Malheureux sur le premier but où il perd ses appuis sur son intervention face à Griezmann, il a par la suite rendu une copie plus que correcte face à l’armada offensive des Bleus. Sa reprise de volée acrobatique aurait pu rester dans les annales de la compétition.


Mazraoui : 5. Sa participation était improbable à quelques heures du coup d’envoi. Comme son capitaine Saïss, il n’aurait pas dû être aligné tant qu’il n’était pas à 100 % de ses moyens.


Attiyat-Allah : 6,5. Il est l’une des belles surprises de l’effectif marocain. Le latéral gauche du Wydad n’a pas cessé de harceler son homologue français sur le flanc gauche.


Amrabat : 6. Ça n’aura pas été le meilleur match de Sofyan dans cette compétition. Imprécis dans ses transmissions, il n’était pas dans son élément au vu du scénario du match, qui a vu le Maroc dominer la possession du ballon.


Ounahi : 6,5. Encore une démonstration de la palette technique d’Azzedine qui affole les puristes du football. A péché dans la dernière passe, mais ses services n’étaient suivis par personne dans la surface adverse.


Amallah : 6,5. Appelé en catastrophe pour remplacer Romain Saïss, il a expédié les affaires courantes dans l’entrejeu, sans réussir à être transcendant.


Ziyech : 6,5. Précieux balle au pied, il était chargé de mener le jeu des Lions dans un match particulier. Il a réussi à combiner à plusieurs reprises avec Hakimi et Ounahi, sans réussir à créer suffisamment de danger devant les cages de Lloris.


Boufal : 5,5. Transparent, il a parfois essayé d’en faire trop. Du Sofiane Boufal dans le texte.


En-Nesyri : 4. Invisible, il a été logiquement remplacé par Hamdallah. Un match à oublier pour Youssef.


Hamdallah : 4. Ses choix balle au pied auront été plus que discutables. Pourquoi tu ne tires pas ? Tu es attaquant Abderrazzak !

live-content - ©️ Copyright Pulse Media. Tous droits réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messageries, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite
Par @MarocAmar
Le Desk Newsroom